L’imagerie mentale

Imagerie mentale : pourquoi visualiser son futur ?

Image 7 bis
Des recherches sur le fonctionnement du cerveau d’haltérophiles ont démontré que les schémas cérébraux étaient les mêmes  lorsque l’athlète soulève les poids que lorsqu’il s’imagine soulever les poids… Psychologytoday.
Certaines études ont suggéré que l’entrainement mental peut être presque aussi efficace que l’entrainement physique.
L’imagerie mentale à un impact sur de nombreux processus du cerveau, la motricité, l’attention, la perception, l’organisation et la mémoire. Angie Levan (chercheuse) dans psychologytoday.

Approche Psychologique et neurophysiologique

L’Imagerie Mentale agit comme condition préparatoire, comme un mécanisme d’amorce pour la future réponse motrice.
Les mêmes structures neuronales participent pendant la simulation et l’exécution réelle du mouvement.
Le cerveau est prédicteur. Il est scientifiquement prouvé qu’il existe un lien entre la visualisation et la réalisation d’une action.
L’image mentale est non seulement reproductrice (évocation de situations ou d’objets qui ont effectivement produit des impressions sensorielles dans le passé) mais aussi créatrice (création des images nouvelles qui n’ont jamais appartenu au passé perceptif du sujet).

 

Visualisation des objectifs

Visualiser ses objectifs, c’est leur donner vie dans le futur.
Leur donner vie, c’est programmer son cerveau et son corps pour qu’ils puissent s’accomplir.
Selon Christian TARGET, il n’est pas de CONFIANCE EN SOI ni de MOTIVATION sans but à atteindre et ces deux capacités sont nécessaires pour programmer son futur.
Un objectif clair et raisonnable aide à atteindre la sécurité et la STABILITE EMOTIONNELLE.

J’ai appris à Usain à visualiser et à toujours se voir gagner.
G MILS

Image7

Entrainement mental

Ne jamais oublier qu’un athlète ou un cadre d’entreprise ne peut performer que si son niveau technique le lui permet.
Une bonne préparation mentale permet de préserver les capacités techniques de la personne.
L’entrainement mental permet de créer un réseau neuronal,  donc un automatisme comme un entrainement technique.

Quand visualiser ?

Au réveil – Avant les entraînements –  Avant les matchs – Avant une réunion –
Avec les séances de vidéo – Avant de dormir – Pendant les voyages –
Durant un programme de réhabilitation (blessure)